Nos têtes noires! (moutons Suffolk)

Nos têtes noires! (mouton suffolk)

C'est en juillet 2011 que nous nous sommes procuré des brebis Suffolk et ce dans un but précis, entretenir nos plaines à moindre coût. Nous voulions des moutons de type "lourd" qui soient contrairement aux moutons Soay dociles!!
Après l'échec des chèvres qui broutaient plus les arbres que la pâture, nous avons opté pour la race Suffolk, la raison? Un bon feeling?!  Un mouton reste un mouton?! Non! Du tout! Même si il nous faut bien vous l'avouer, la première chose qui nous a séduit chez le Suffolk c'est son apparence, ces grosses boules de laine à tête et aux pattes noires!  Ensuite, la mise bas est particulièrement aisée chez le Suffolk, c'est aussi un mouton qui met bas assez tôt durant l'année (généralement au mois de janvier). L'avantage est de pouvoir fournir des agneaux pascales d'un gros gabarit (en moyenne, un agneau de trois mois atteint un poids d'une trentaine de kilos!).

Depuis l'arrivée de nos premières brebis, l'attachement à cette race ne fait que de s’accroître!  En effet, nous nous rendons compte que ces animaux sont les plus manipulables de toute notre petite population! Nous les déplaçons chaque semaine de plaine en plaine grâce aux filets électrique. Elles rentrent chaque soir dans leur pâture principale pour la nuit de peur qu'un chien errant ne parvienne à sauter les clôtures haute d'un bon mètre! Ce "rituel" s'effectue sans aucuns soucis, le troupeau connaît le chemin et s'y plie sans contester! Il faut dire qu'ils ont droit à du picotin en fin de parcours! (A défaut d'un bon chien de berger!!!)

Nous avons constaté aussi que les Suffolks bien qu'ils soient nettement plus costaud que des Soays (pratiquement trois fois plus imposant!) étaient nettement plus économiques que ces derniers! En effet, les soays sont de vrais débroussailleuses qui ne s'arrêtent jamais! Alors que les Suffolks sont plus difficiles, digèrent plus lentement et ont la "zen attitude"!!!

Au niveau de l'entretient il faut bien avouer qu'ils perdent des points face aux Soays! La tonte bien évidemment! Mais aussi la sensibilité aux niveaux des pieds, des onglons, et nous avons l'impression qu'il faille les vermifuger nettement plus souvent que les Soays. Il faut aussi pouvoir les héberger de l'hiver pendant la période de mise bas alors que les Soays restent toute l'année à l'extérieur.

Commentaires (2)

1. CROHIN Matthie (site web) 20/05/2014

Bonjour Nabooru,

Merci de votre intérêt, vous pouvez publier autant de photos que vous voulez pour autant que vous indiquiez la source. :)

Bonne journée.

Matthieu CROHIN

2. Nabooru (site web) 07/05/2013

Bonjour! J'aime beaucoup vos moutons! J'aimerais d'ailleurs votre autorisation pour publier une de vos photos pour illustrer les fiches pratiques sur les races ovines. Je vous laisse le lien ici: http://nos-amis-les-moutons.dad-forum.com/

Cordialement

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site